vendredi 4 mars 2016

Fin de Transitio.net ?


Le 4 mars 2016, découragé, j'arrêtais Transitio.net.

Presque 3 mois sont passés. J'ai bien réfléchi, je vais le redémarrer.

Transitio n'est rien qu'un grain de sable dans le désert de l'image ci-dessous, mais il se passe actuellement trop de choses en France. (Le colibri a pansé ses plaies et doit reprendre sa modeste tâche).

Le pays est quasiment en état pré insurrectionnel. Ces derniers jours j'ai rencontré des personnes formidables qui m'ont redonné foi en l'avenir, hier encore, une jeune femme étonnante qui fera l'objet d'un prochain article.


Je vous dis donc : "A bientôt sur Transitio !"





Bertrand Tièche

Transitio 2.0

(La date de mise en ligne était fictive, afin que cet article demeure le premier)

Transitio.net déménage sur Google !


La version d'origine de Transitio.net, mise en ligne en janvier 2012, existe toujours à l'adresse www.transitio.net
Mais son avenir étant incertain en raison d'une mise à jour de logiciel de programmation chez l'hébergeur du site, j'ai décidé de créer ce blog qui est un miroir de Transitio.
Ce blog comprend l'intégralité des 220 articles de Transitio.net qui lui ont valu plus de 210.000 visites, et tous les suivants bien sûr.


Transitio ? Pourquoi ce drôle de nom ?
Le vieux dictionnaire Gaffiot donne la définition suivante de ce mot latin :"action de passer, passage..."

Je n'ai pas trouvé plus joli nom pour ce site dont l'objet est d'analyser la formidable période de transition que nous vivons : transition énergétique, économique et sociale.

Pourquoi Transitio ?

L'humanité a déjà vécu maintes périodes de transitions bien sûr, mais assurément aucune n'a jamais eu l'importance de celle dans laquelle nous sommes engagés. La différence de celle-ci avec les précédentes, c'est son extraordinaire enjeu : Soit la mutation profonde de nos sociétés, soit l'effondrement...

Nous ne pouvons plus réagir aux grandes mutations de notre environnement comme nous le faisions depuis 20.000 ans. Plus possible de changer de vallée lorsque les ressources diminuent. Plus possible de découvrir de nouveaux continents ni d'exterminer, asservir ou coloniser d'autres peuples pour piller leurs matières premières.
Nous venons de réaliser que nous vivions dans un monde fini, et nous commençons de découvrir avec inquiétude que nos réserves énergétiques s'épuisent !

Vous trouvez que j'exagère ? Regardez l'excellente petite vidéo ci-dessous.


Dans le cadre de ma professions, je m'intéresse depuis plus de 10 ans, et ce avec la plus grande attention, à la progression de cet épuisement des ressources énergétiques (fin du pétrole, du gaz, du charbon, etc). Autrefois réservé à un milieu très fermé, ce sujet commence à être de plus en plus souvent évoqué sur des médias généralistes. Et plus récemment, certains, plus malins, ont commencé de faire le rapprochement entre la transition énergétique en cours, et la crise économique...

Vivons cette transition, ce passage, comme une heureuse opportunité et non comme une triste fatalité. Une formidable occasion pour les sociétés humaines d'évoluer...
L'avenir doit redevenir ce qu'il était autrefois, c'est à dire une source d'espoir, un projet. Ne gardons des legs du passé que le meilleur, enrichissons-nous des plus belles idées du présent et sourions à l'avenir.
L'avenir commence aujourd'hui !

Je souhaiterais également que Transitio puisse apporter quelque réconfort à ses lecteurs, soit en les aidant à comprendre certains faits de sociétés, soit en leur faisant découvrir qu'ils ne sont pas seuls...


Alors bienvenue sur Transitio !

P. S. : Conseils utiles pour la phase de "transition" de Transitio !

  • L'ancien site est toujours en ligne, raison pour laquelle nombre de lien sur ce blog vous dirigerons encore vers des articles de celui-ci (dans l'attente de leur migration).
  • Transitio se trouve aussi sur une page Facebook sur laquelle sont affichées chaque jour les infos "brûlantes" du moments.

 La page Facebook de Transitio !